Atelier à HEC pour les « matheuses » de 3è & 2nde - Avoir confiance & oser !

Atelier à HEC pour les « matheuses » de 3è & 2nde - Avoir confiance & oser !

Le 11 Mars, 24 élèves de 3è et 2nde ont participé à un atelier Filles et Maths à la Maison HEC UK. Jeunes filles issues de différentes classes, certaines ayant reçu le premier Prix de la Zone Europe du Nord aux Olympiades de 4è, d’autres une médaille à l’Intermediate Maths Challenge, d’autres étant simplement mathématiquement curieuses.

À partir du livre Take the Lead, de témoignages de professionnelles et d’un atelier de groupe, elles ont pu prendre conscience des défis que le monde du travail peut présenter et de l’importance de la résilience et des Mathématiques pour les surmonter.

À partir de son nouveau livre Take the Lead, Delphine Mourot-Haxaire, directrice d’HEC UK, a rappelé combien, même aujourd’hui, le monde de l’entreprise n’est pas forcement égal et évoqué en particulier le syndrome de Cinderella : croire qu’il suffit de bien travailler pour que son travail soit reconnu. En soulignant l’impact de la créativité, Take the Lead offre un modèle de 7C (ex : courage, connections,..) pour naviguer efficacement dans sa carrière sans juste espérer la « chance ».

Alexandra Doudard, ingenieure de formation, general manager d’une marque de cosmétique de luxe, et Laura Saint-Lo, ESCP, ancienne banquière en fusions acquisitions pour une grande banque américaine, ont partagé sans artifice leurs expériences professionnelles et mathématiques, y compris leurs nombreux défis, de la prépa aux comités de direction. Gardez vos options ouvertes (ex : en gardant les Maths), expérimentez avec des stages, osez vous donner des objectifs élevés et ne vous laissez pas décourager !

Apres une réflexion en groupes, les filles ont ensuite pitché leur projet sur comment construire des maths plus inclusives à l’école. À suivre…!

Quelques chiffres
En 2021, en France, une fille sur deux (45%) n’étudie plus les maths en Première, ce qui n’était le cas que de 17% des lycéennes en 2019.
Les filles sont admises à l'École Polytechnique dans le parcours ingénieur depuis 1972, elles représentent aujourd’hui 18% des effectifs.
A la rentrée 2023, le nouveau Bachelor de l’ESSEC CentraleSupelec Data Science a accueilli 43% de filles et celui d’Imperial Data Science 60%.

Article rédigé par Mme Fuller, professeure de mathématiques

IMG 1694 OK

Le 11 Mars, 24 élèves de 3è et 2nde ont participé à un atelier Filles et Maths à la Maison HEC UK. Jeunes filles issues de différentes classes, certaines ayant reçu le premier Prix de la Zone Europe du Nord aux Olympiades de 4è, d’autres une médaille à l’Intermediate Maths Challenge, d’autres étant simplement mathématiquement curieuses.

À partir du livre Take the Lead, de témoignages de professionnelles et d’un atelier de groupe, elles ont pu prendre conscience des défis que le monde du travail peut présenter et de l’importance de la résilience et des Mathématiques pour les surmonter.

À partir de son nouveau livre Take the Lead, Delphine Mourot-Haxaire, directrice d’HEC UK, a rappelé combien, même aujourd’hui, le monde de l’entreprise n’est pas forcement égal et évoqué en particulier le syndrome de Cinderella : croire qu’il suffit de bien travailler pour que son travail soit reconnu. En soulignant l’impact de la créativité, Take the Lead offre un modèle de 7C (ex : courage, connections,..) pour naviguer efficacement dans sa carrière sans juste espérer la « chance ».

Alexandra Doudard, ingenieure de formation, general manager d’une marque de cosmétique de luxe, et Laura Saint-Lo, ESCP, ancienne banquière en fusions acquisitions pour une grande banque américaine, ont partagé sans artifice leurs expériences professionnelles et mathématiques, y compris leurs nombreux défis, de la prépa aux comités de direction. Gardez vos options ouvertes (ex : en gardant les Maths), expérimentez avec des stages, osez vous donner des objectifs élevés et ne vous laissez pas décourager !

Apres une réflexion en groupes, les filles ont ensuite pitché leur projet sur comment construire des maths plus inclusives à l’école. À suivre…!

Quelques chiffres
En 2021, en France, une fille sur deux (45%) n’étudie plus les maths en Première, ce qui n’était le cas que de 17% des lycéennes en 2019.
Les filles sont admises à l'École Polytechnique dans le parcours ingénieur depuis 1972, elles représentent aujourd’hui 18% des effectifs.
A la rentrée 2023, le nouveau Bachelor de l’ESSEC CentraleSupelec Data Science a accueilli 43% de filles et celui d’Imperial Data Science 60%.

Article rédigé par Mme Fuller, professeure de mathématiques

IMG 1694 OK

Featured News
L'écriture cunéiforme
L'écriture cunéiforme
Full Story
Histoire complète
ADN-AEFE Échange scolaire en 2nde
ADN-AEFE Échange scolaire en 2nde
Full Story
Histoire complète
Bonne rentrée !
Bonne rentrée !
Full Story
Histoire complète
Concert à Leicester Square
Concert à Leicester Square
Full Story
Histoire complète
Journée Nationale du Sport Scolaire 2023
Journée Nationale du Sport Scolaire 2023
Full Story
Histoire complète