Les Fourberies de Scapin

Les Fourberies de Scapin

Cet hiver, les élèves des classes de 5e3 et 5e6 ont travaillé avec leur enseignante de français, Mme Baran, à une interprétation originale du classique de Molière, Les Fourberies de Scapin, en version quasi-intégrale, dont ils ont donné des représentations en salle Iselin devant un public conquis.

L'étude de l'oeuvre de Molière fait partie du programme obligatoire de français en classe de 5e. Mme Baran a inscrit celle des Fourberies dans le thème "familles, autrui, réseaux", pour changer des pièces plus classiques mettant en scène les médecins chez Molière.

L'ambition de travailler la pièce non en lecture mais bien comme une performance scénique était grande avec peu d'heures à disposition (7h de travail en demi-groupe avant quelques heures de filage le jour de la représentation !) et l'ajout d'une illustration musicale assurée par les élèves de 1ère d'option musique. 

Pour cet habillage musical, Mme Baran avait proposé huit chansons à M. Gicquello, enseignant de l'option musique au lycée, puisées dans ses goûts personnels très modernes et qui lui semblaient pouvoir appuyer le propos de la pièce. Quatre ont été sélectionnées et répétées dès le mois de décembre par le groupe de musiciens/chanteurs :

  • Heart of the Matter - The Libertines
  • I am a Man - Black Strobe
  • Delivery - Babyshambles
  • Ain't got no, I got life - Nina Simone

Le travail théâtral ne fut pas moins ardu : la langue et le vocabulaire du XVIIe siècle sont difficiles à appréhender pour les élèves de 5e, tout autant que l'intrigue de cette pièce est complexe. La distribution a été partagée et les rôles "découpés" pour que chaque élève puisse participer. Pour le public, des astuces de costumes et d'accessoires assuraient une compréhension fluide de ce partage.

Mme Baran insiste "Les élèves ont été très investis et ont énormément travaillé de leur côté, avec leurs familles ou individuellement, pour pouvoir interpréter les rôles et ils ont remporté haut la main ce challenge, avec cette adaptation des trois quarts de la pièce, costumes compris. Je suis très fière d'eux !"

La comédie a parfaitement rempli sa mission éducative et divertissante, tant auprès des élèves participants, que pour l'auditoire de parents, élèves et personnels du Lycée.

Cet hiver, les élèves des classes de 5e3 et 5e6 ont travaillé avec leur enseignante de français, Mme Baran, à une interprétation originale du classique de Molière, Les Fourberies de Scapin, en version quasi-intégrale, dont ils ont donné des représentations en salle Iselin devant un public conquis.

L'étude de l'oeuvre de Molière fait partie du programme obligatoire de français en classe de 5e. Mme Baran a inscrit celle des Fourberies dans le thème "familles, autrui, réseaux", pour changer des pièces plus classiques mettant en scène les médecins chez Molière.

L'ambition de travailler la pièce non en lecture mais bien comme une performance scénique était grande avec peu d'heures à disposition (7h de travail en demi-groupe avant quelques heures de filage le jour de la représentation !) et l'ajout d'une illustration musicale assurée par les élèves de 1ère d'option musique. 

Pour cet habillage musical, Mme Baran avait proposé huit chansons à M. Gicquello, enseignant de l'option musique au lycée, puisées dans ses goûts personnels très modernes et qui lui semblaient pouvoir appuyer le propos de la pièce. Quatre ont été sélectionnées et répétées dès le mois de décembre par le groupe de musiciens/chanteurs :

  • Heart of the Matter - The Libertines
  • I am a Man - Black Strobe
  • Delivery - Babyshambles
  • Ain't got no, I got life - Nina Simone

Le travail théâtral ne fut pas moins ardu : la langue et le vocabulaire du XVIIe siècle sont difficiles à appréhender pour les élèves de 5e, tout autant que l'intrigue de cette pièce est complexe. La distribution a été partagée et les rôles "découpés" pour que chaque élève puisse participer. Pour le public, des astuces de costumes et d'accessoires assuraient une compréhension fluide de ce partage.

Mme Baran insiste "Les élèves ont été très investis et ont énormément travaillé de leur côté, avec leurs familles ou individuellement, pour pouvoir interpréter les rôles et ils ont remporté haut la main ce challenge, avec cette adaptation des trois quarts de la pièce, costumes compris. Je suis très fière d'eux !"

La comédie a parfaitement rempli sa mission éducative et divertissante, tant auprès des élèves participants, que pour l'auditoire de parents, élèves et personnels du Lycée.

Featured News
L'écriture cunéiforme
L'écriture cunéiforme
Full Story
Histoire complète
ADN-AEFE Échange scolaire en 2nde
ADN-AEFE Échange scolaire en 2nde
Full Story
Histoire complète
Bonne rentrée !
Bonne rentrée !
Full Story
Histoire complète
Concert à Leicester Square
Concert à Leicester Square
Full Story
Histoire complète
Journée Nationale du Sport Scolaire 2023
Journée Nationale du Sport Scolaire 2023
Full Story
Histoire complète