Nos élèves ont du talent - ALANI

Nos élèves ont du talent - ALANI

Née à Londres, dans une famille multiculturelle, parlant le français, l’arabe et l’anglais, ALANI est arrivée en 6e au LFCG qu’elle ne quitte qu’à la fin de la Terminale.

Inscrite en Section Internationale de la 6e à la fin de la Seconde, et apprenant l’espagnol depuis la 4e, ALANI a ensuite intégré la filière plurilingue pour poursuivre les spécialités de son choix LLCE (Langue Littérature et Civilisation Étrangères) anglais et Arts.

La musique, elle est tombée dedans dès son plus jeune âge (3 ans) par héritage familial d’un père mélomane et détection précoce, à trois ans, d’une "voix à chanter".

Dès l’âge de 7 ans, c’est l’apprentissage du piano et la première composition musicale avec son père à la guitare et ALANI aux textes et voix. Par la suite, apprentissage autodidacte de la guitare, de la batterie et du ukulélé.

C’est aussi par le théâtre qu’ALANI viendra au chant, profitant de chaque occasion d’ajouter ce talent à ses rôles.

L’esprit compétitif et l’envie de chanter la mèneront loin dans les sélections de Britain’s Got Talent et The Voice Kids UK, sans oublier évidemment le Talent Show du LFCG avec sa chanson Sticks & Bones ! Mais la télé-réalité n’est pas son élément et ALANI choisira une autre voie pour explorer la musique.

Son idole ? John Mayer, guitariste-chanteur-compositeur dont elle a suivi tous les concerts.

Ses inspirations ? La musique des années 60 et 80, Fleetwood Mac, entre autres.

ALANI, son prénom et son nom d’artiste, chante, en français, en espagnol et surtout en anglais. Elle chante l’amour impossible, ou des thèmes puisés dans sa vie personnelle (le décès de sa grand-mère, son départ pour sa vie d’étudiante…). Depuis 2017, ses chansons sont enregistrées en studio accompagnée de son père, ou seule à la guitare ou sur des « prods » numériques, et disponibles sur les plateformes. Composer est très naturel pour elle, fredonnant d’abord des paroles sur une mélodie inventée, puis les formalisant en une chanson. Les deux dernières années, sur fond de confinement, auront eu cela de bon que de lui permettre d’avoir plus de temps pour sa musique. Son dernier titre, Alone, vient de sortir et les prochains suivront bientôt en EP.

Après avoir été une collégienne assidue en éducation musicale, c’est en Première qu’elle s’inscrit à l’enseignement optionnel de Musique au LFCG. Pour décrire cette option, elle commence par le mot « incroyable ». Ces quelques heures hebdomadaires lui ont permis de développer son sens créatif, d’avoir plus de temps pour composer, pour jouer, pour explorer. Le principe est un encadrement (Mme Hu, M. Gicquello) des élèves pour qu’ils jouent ensemble en allant au bout de leur talent, en aiguisant leur sens de la collaboration. Pour ALANI, au départ, les autres élèves de l’option Musique n’étaient pas des amis. Mais ce groupe s’entend très bien et ils collaborent harmonieusement dans une atmosphère « vive et légère ». « C’est une chance de pouvoir se produire en concert avec un orchestre ». Dommage que la pandémie n’ait pas permis plus d’occasions de rencontrer le public !

Du LFCG, qu’elle quitte sur une mention Très Bien obtenue au Bac, elle retient l’esprit ambitieux qui pousse les élèves à donner le meilleur d’eux-mêmes et l’atmosphère propice à la rencontre d’amitiés pour la vie avec des personnes de « toutes les cultures ».

La suite de l’histoire sera new-yorkaise, puisqu’ALANI intègre NYU pour étudier tout ce qu’elle aime : la composition, le chant, la production musicale et même la philosophie. Nous lui souhaitons de vivre pleinement son rêve américain.

 

Née à Londres, dans une famille multiculturelle, parlant le français, l’arabe et l’anglais, ALANI est arrivée en 6e au LFCG qu’elle ne quitte qu’à la fin de la Terminale.

Inscrite en Section Internationale de la 6e à la fin de la Seconde, et apprenant l’espagnol depuis la 4e, ALANI a ensuite intégré la filière plurilingue pour poursuivre les spécialités de son choix LLCE (Langue Littérature et Civilisation Étrangères) anglais et Arts.

La musique, elle est tombée dedans dès son plus jeune âge (3 ans) par héritage familial d’un père mélomane et détection précoce, à trois ans, d’une "voix à chanter".

Dès l’âge de 7 ans, c’est l’apprentissage du piano et la première composition musicale avec son père à la guitare et ALANI aux textes et voix. Par la suite, apprentissage autodidacte de la guitare, de la batterie et du ukulélé.

C’est aussi par le théâtre qu’ALANI viendra au chant, profitant de chaque occasion d’ajouter ce talent à ses rôles.

L’esprit compétitif et l’envie de chanter la mèneront loin dans les sélections de Britain’s Got Talent et The Voice Kids UK, sans oublier évidemment le Talent Show du LFCG avec sa chanson Sticks & Bones ! Mais la télé-réalité n’est pas son élément et ALANI choisira une autre voie pour explorer la musique.

Son idole ? John Mayer, guitariste-chanteur-compositeur dont elle a suivi tous les concerts.

Ses inspirations ? La musique des années 60 et 80, Fleetwood Mac, entre autres.

ALANI, son prénom et son nom d’artiste, chante, en français, en espagnol et surtout en anglais. Elle chante l’amour impossible, ou des thèmes puisés dans sa vie personnelle (le décès de sa grand-mère, son départ pour sa vie d’étudiante…). Depuis 2017, ses chansons sont enregistrées en studio accompagnée de son père, ou seule à la guitare ou sur des « prods » numériques, et disponibles sur les plateformes. Composer est très naturel pour elle, fredonnant d’abord des paroles sur une mélodie inventée, puis les formalisant en une chanson. Les deux dernières années, sur fond de confinement, auront eu cela de bon que de lui permettre d’avoir plus de temps pour sa musique. Son dernier titre, Alone, vient de sortir et les prochains suivront bientôt en EP.

Après avoir été une collégienne assidue en éducation musicale, c’est en Première qu’elle s’inscrit à l’enseignement optionnel de Musique au LFCG. Pour décrire cette option, elle commence par le mot « incroyable ». Ces quelques heures hebdomadaires lui ont permis de développer son sens créatif, d’avoir plus de temps pour composer, pour jouer, pour explorer. Le principe est un encadrement (Mme Hu, M. Gicquello) des élèves pour qu’ils jouent ensemble en allant au bout de leur talent, en aiguisant leur sens de la collaboration. Pour ALANI, au départ, les autres élèves de l’option Musique n’étaient pas des amis. Mais ce groupe s’entend très bien et ils collaborent harmonieusement dans une atmosphère « vive et légère ». « C’est une chance de pouvoir se produire en concert avec un orchestre ». Dommage que la pandémie n’ait pas permis plus d’occasions de rencontrer le public !

Du LFCG, qu’elle quitte sur une mention Très Bien obtenue au Bac, elle retient l’esprit ambitieux qui pousse les élèves à donner le meilleur d’eux-mêmes et l’atmosphère propice à la rencontre d’amitiés pour la vie avec des personnes de « toutes les cultures ».

La suite de l’histoire sera new-yorkaise, puisqu’ALANI intègre NYU pour étudier tout ce qu’elle aime : la composition, le chant, la production musicale et même la philosophie. Nous lui souhaitons de vivre pleinement son rêve américain.

 

Featured News
"Collaboration" de Ronald Harwood interprétée par le club th...
"Collaboration" de Ronald Harwood interprétée par
Full Story
Histoire complète
Les élèves option cinéma en tournage sur l'île de Jersey
Les élèves option cinéma en tournage sur l'île de Jersey
Full Story
Histoire complète
La 33ème édition du Festival Arabe
La 33ème édition du Festival Arabe
Full Story
Histoire complète
Grand débat national avec le Député Holroyd
Grand débat national avec le Député Holroyd
Full Story
Histoire complète
DofE : nos élèves récompensés lors d'une 1ère cérémonie
DofE : nos élèves récompensés lors d'une 1ère cérémonie
Full Story
Histoire complète
Our newsletter
Notre newsletter
Archives
Archives