La Nuit des Idées • Rebuilding together

La Nuit des Idées • Rebuilding together

Ce jeudi 27 janvier se tient la Nuit des Idées à l’Institut français du Royaume-Uni et en ligne. Le thème de cette édition 2022 est Rebuilding Together, une invitation à réfléchir aux nouvelles façons de (re)construire le monde ensemble. Philosophes, historiens, écrivains, artistes, journalistes, au total 40 personnalités de tout premier plan seront au rendez-vous pour en débattre. En amont et en parallèle, la programmation de Before the Night et celle de The Little Night qui inclut des projets scolaires auxquels nos élèves, du primaire, du collège et du lycée ont participé.

Au primaire, à l’école André Malraux, les élèves se sont penchés sur le thème Living, Talking, Deciding Together et ont produit des visuels et des enregistrements sonores partant de leur expérience en tant que délégué(e)s : comment fait-on en classe quand on n’est pas d’accord ? Quels sont tes moments préférés d’échanges avec les autres ? Comment parler à quelqu’un de différent de soi ?

AM Capsule Speaking Withe Parler a quelquun different AM Visuel Capsule Moment de discussion preferee 1 AM Visuel Capsule Moment de discussion preferee 2

Capsule sonore : Décider ensemble | Deciding together

Capsule sonore : Moments de discussion préférés | Speaking with One Another 

Capsule sonore : Parler à une personne différente de soi | Speaking with One another 

 

Même principe pour les élèves de 6e de Mme Chaleur-Launay qui se sont interrogés sur le rôle des enfants dans la construction du monde de demain, sur le changement climatique et sur les actions à mener pour préserver la planète.

Screenshot 2022 01 27 at 11.20.03 Screenshot 2022 01 27 at 11.20.16

Capsule sonore : 6ème6

Capsule sonore : 6ème9

Mapping controversies / La cartographie des controverses @ The Little Night

What status for statues? Controversies surrounding monuments linked to slavery and colonisation, c’est le programme ambitieux concocté par M. Casanova, enseignant d’histoire-géographie et d'enseignement moral et civique, avec la classe de 1e4 sur le principe de la cartographie des controverses*.

Les élèves ont ainsi fait des recherches sur les acteurs français mobilisés et impliqués autour du sujet du déboulonnage des statues de personnalités controversées liées à l’histoire de l’esclavage et de la colonisation. Après analyse de leurs positions et arguments, ils ont sélectionné ceux et celles qu’ils incarneraient en binôme lors de la séance de débat en public du mercredi 26 janvier à l’Institut.

Ainsi, le panel de personnalités jouées par les élèves réunissait Magali Bessone, Myriam Cottias, Julie Deschepper, Karfa Diallo, Emmanuel Fureix, Jean-Noël Jeanneney, Jacqueline Lalouette, Bertrand Tillier et Françoise Vergès (voir leurs courtes biographies ci-dessous).

Ayant solidement préparé leurs argumentations, les élèves/experts ont pris la parole suivant les indications de leurs modérateurs, jusqu’à l’arrivée inopinée d’activistes très « vocaux » qui cherchaient à participer aux échanges et réclamaient que leurs paroles soient également prises en compte. Arrivé avec eux, le binôme incarnant Louis-Georges Tin a alors pris place dans le panel.

La contextualisation historique des statues/des personnalités, la cancel culture, la distinction entre commémoration et glorification, l'articulation entre histoire et mémoire dans l'espace public, la place de l'éducation, le rôle des historiens comme experts, constituent autant de points soulevés par chacun des camps en présence. Déplacer les statues dans des musées (d'art ou d'histoire ?), créer des espaces-musées à ciel ouvert, ajouter d'autres statues ou bien des plaques explicatives, une solution consensuelle n’est pas facile à trouver et il faut déjà déterminer par quelles procédures de telles solutions peuvent être mises en place : à quelle échelle et selon quelles compositions, des commissions peuvent-elles être constituées ?

Le sujet est tout à fait d’actualité en France et au Royaume-Uni. Pendant la séance, les noms de Victor Schoelcher, Toussaint Louverture, Colbert, Charles de Gaulle et Winston Churchill, ou encore Edward Colston ont été évoqués et la question n'a pas été tranchée - ce n'était pas le but. Mais le débat était passionnant, et les élèves impressionnants, d’autant plus qu’après avoir travaillé la question essentiellement en français en classe, ils se sont prêtés au jeu du débat en anglais (préparé et répété avec leur enseignante d'anglais Mme Suzanne), ce qui a permis au public de leur poser des questions en fin de séance.

  • Magali Bessone professeure de philosophie politique. Ses recherches portent sur les théories critiques des races et du racisme et les théories contemporaines de la justice et de la démocratie ;
  • Myriam Cottias, historienne du fait colonial, spécialiste de l'esclavage dans l'espace caribéen ; elle est présidente du comité national pour la mémoire et l'histoire de l'esclavage ;
  • Julie Deschepper, assistante scientifique au Kunsthistorisches Institut in Florenz – Max-Planck-Institut, spécialiste des Monuments, architectures et patrimoines soviétiques ;
  • Karfa Diallo, essayiste, consultant franco-sénégalais, membre de l'association Mémoires et Partages et conseiller régional de Nouvelle Aquitaine ;
  • Emmanuel Fureix, professeur d'histoire contemporaine et spécialiste de l'histoire des cultures politiques au XIXᵉ siècle ;
  • Jean-Noël Jeanneney, historien, ancien directeur de la Bibliothèque nationale de France, producteur de l'émission Concordance des temps sur France Culture ;
  • Jacqueline Lalouette, historienne française, spécialiste de la libre-pensée, de la laïcité et de l'anticléricalisme à la fin du XIXᵉ siècle et au début du XXᵉ siècle ;
  • Bertrand Tillier, historien des images, des objets médiatiques et un historien de l'art français ;
  • Françoise Vergès, politiste et militante féministe décoloniale française ;
  • Louis-Georges Tin, universitaire français, militant contre l'homophobie et le racisme, ancien président du Conseil représentatif des associations noires.

Programme complet de La Nuit des Idées ici : http://nightofideas.co.uk/

* La cartographie des controverses repose sur une description de toutes les parties prenantes et leurs relations. Elle vise à comprendre les enjeux qui font problème pour chacun des acteurs impliqués, ainsi que ce qui fonde la position de chacun d’entre eux. L’ambition est double : elle permet à la fois de se repérer dans des situations complexes et incertaines en décrivant l’ensemble des forces en présence, et de détecter parmi tous les acteurs impliqués ceux qui mobilisent les preuves les plus robustes. La cartographie des controverses peut ainsi être conçue comme une proposition originale pour restaurer la confiance et agir dans un monde incertain. Cette méthode et pratique pédagogique ont été formalisées par Bruno Latour et s'est déployée dans de très nombreux établissements de l'enseignement supérieur (Mines ParisTech, Sciences Po, MIT, université Paris-Diderot) et se développe petit à petit dans l'enseignement secondaire, au sein du réseau

Source, Sciences Po controverses.org

 

 

Ce jeudi 27 janvier se tient la Nuit des Idées à l’Institut français du Royaume-Uni et en ligne. Le thème de cette édition 2022 est Rebuilding Together, une invitation à réfléchir aux nouvelles façons de (re)construire le monde ensemble. Philosophes, historiens, écrivains, artistes, journalistes, au total 40 personnalités de tout premier plan seront au rendez-vous pour en débattre. En amont et en parallèle, la programmation de Before the Night et celle de The Little Night qui inclut des projets scolaires auxquels nos élèves, du primaire, du collège et du lycée ont participé.

Au primaire, à l’école André Malraux, les élèves se sont penchés sur le thème Living, Talking, Deciding Together et ont produit des visuels et des enregistrements sonores partant de leur expérience en tant que délégué(e)s : comment fait-on en classe quand on n’est pas d’accord ? Quels sont tes moments préférés d’échanges avec les autres ? Comment parler à quelqu’un de différent de soi ?

AM Capsule Speaking Withe Parler a quelquun different AM Visuel Capsule Moment de discussion preferee 1 AM Visuel Capsule Moment de discussion preferee 2

Capsule sonore : Décider ensemble | Deciding together

Capsule sonore : Moments de discussion préférés | Speaking with One Another 

Capsule sonore : Parler à une personne différente de soi | Speaking with One another 

 

Même principe pour les élèves de 6e de Mme Chaleur-Launay qui se sont interrogés sur le rôle des enfants dans la construction du monde de demain, sur le changement climatique et sur les actions à mener pour préserver la planète.

Screenshot 2022 01 27 at 11.20.03 Screenshot 2022 01 27 at 11.20.16

Capsule sonore : 6ème6

Capsule sonore : 6ème9

Mapping controversies / La cartographie des controverses @ The Little Night

What status for statues? Controversies surrounding monuments linked to slavery and colonisation, c’est le programme ambitieux concocté par M. Casanova, enseignant d’histoire-géographie et d'enseignement moral et civique, avec la classe de 1e4 sur le principe de la cartographie des controverses*.

Les élèves ont ainsi fait des recherches sur les acteurs français mobilisés et impliqués autour du sujet du déboulonnage des statues de personnalités controversées liées à l’histoire de l’esclavage et de la colonisation. Après analyse de leurs positions et arguments, ils ont sélectionné ceux et celles qu’ils incarneraient en binôme lors de la séance de débat en public du mercredi 26 janvier à l’Institut.

Ainsi, le panel de personnalités jouées par les élèves réunissait Magali Bessone, Myriam Cottias, Julie Deschepper, Karfa Diallo, Emmanuel Fureix, Jean-Noël Jeanneney, Jacqueline Lalouette, Bertrand Tillier et Françoise Vergès (voir leurs courtes biographies ci-dessous).

Ayant solidement préparé leurs argumentations, les élèves/experts ont pris la parole suivant les indications de leurs modérateurs, jusqu’à l’arrivée inopinée d’activistes très « vocaux » qui cherchaient à participer aux échanges et réclamaient que leurs paroles soient également prises en compte. Arrivé avec eux, le binôme incarnant Louis-Georges Tin a alors pris place dans le panel.

La contextualisation historique des statues/des personnalités, la cancel culture, la distinction entre commémoration et glorification, l'articulation entre histoire et mémoire dans l'espace public, la place de l'éducation, le rôle des historiens comme experts, constituent autant de points soulevés par chacun des camps en présence. Déplacer les statues dans des musées (d'art ou d'histoire ?), créer des espaces-musées à ciel ouvert, ajouter d'autres statues ou bien des plaques explicatives, une solution consensuelle n’est pas facile à trouver et il faut déjà déterminer par quelles procédures de telles solutions peuvent être mises en place : à quelle échelle et selon quelles compositions, des commissions peuvent-elles être constituées ?

Le sujet est tout à fait d’actualité en France et au Royaume-Uni. Pendant la séance, les noms de Victor Schoelcher, Toussaint Louverture, Colbert, Charles de Gaulle et Winston Churchill, ou encore Edward Colston ont été évoqués et la question n'a pas été tranchée - ce n'était pas le but. Mais le débat était passionnant, et les élèves impressionnants, d’autant plus qu’après avoir travaillé la question essentiellement en français en classe, ils se sont prêtés au jeu du débat en anglais (préparé et répété avec leur enseignante d'anglais Mme Suzanne), ce qui a permis au public de leur poser des questions en fin de séance.

  • Magali Bessone professeure de philosophie politique. Ses recherches portent sur les théories critiques des races et du racisme et les théories contemporaines de la justice et de la démocratie ;
  • Myriam Cottias, historienne du fait colonial, spécialiste de l'esclavage dans l'espace caribéen ; elle est présidente du comité national pour la mémoire et l'histoire de l'esclavage ;
  • Julie Deschepper, assistante scientifique au Kunsthistorisches Institut in Florenz – Max-Planck-Institut, spécialiste des Monuments, architectures et patrimoines soviétiques ;
  • Karfa Diallo, essayiste, consultant franco-sénégalais, membre de l'association Mémoires et Partages et conseiller régional de Nouvelle Aquitaine ;
  • Emmanuel Fureix, professeur d'histoire contemporaine et spécialiste de l'histoire des cultures politiques au XIXᵉ siècle ;
  • Jean-Noël Jeanneney, historien, ancien directeur de la Bibliothèque nationale de France, producteur de l'émission Concordance des temps sur France Culture ;
  • Jacqueline Lalouette, historienne française, spécialiste de la libre-pensée, de la laïcité et de l'anticléricalisme à la fin du XIXᵉ siècle et au début du XXᵉ siècle ;
  • Bertrand Tillier, historien des images, des objets médiatiques et un historien de l'art français ;
  • Françoise Vergès, politiste et militante féministe décoloniale française ;
  • Louis-Georges Tin, universitaire français, militant contre l'homophobie et le racisme, ancien président du Conseil représentatif des associations noires.

Programme complet de La Nuit des Idées ici : http://nightofideas.co.uk/

* La cartographie des controverses repose sur une description de toutes les parties prenantes et leurs relations. Elle vise à comprendre les enjeux qui font problème pour chacun des acteurs impliqués, ainsi que ce qui fonde la position de chacun d’entre eux. L’ambition est double : elle permet à la fois de se repérer dans des situations complexes et incertaines en décrivant l’ensemble des forces en présence, et de détecter parmi tous les acteurs impliqués ceux qui mobilisent les preuves les plus robustes. La cartographie des controverses peut ainsi être conçue comme une proposition originale pour restaurer la confiance et agir dans un monde incertain. Cette méthode et pratique pédagogique ont été formalisées par Bruno Latour et s'est déployée dans de très nombreux établissements de l'enseignement supérieur (Mines ParisTech, Sciences Po, MIT, université Paris-Diderot) et se développe petit à petit dans l'enseignement secondaire, au sein du réseau

Source, Sciences Po controverses.org

 

 

Featured News
Nos élèves ont du talent - ALANI
Nos élèves ont du talent - ALANI
Full Story
Histoire complète
ZENOS TOUR 20-24 sept 2021
ZENOS TOUR 20-24 sept 2021
Full Story
Histoire complète
Hors les Murs - octobre 2021 à l'Institut français
Hors les Murs - octobre 2021 à l'Institut français
Full Story
Histoire complète
Independent Schools Show 2021
Independent Schools Show 2021
Full Story
Histoire complète
English National Opera | Satyagraha, Philip Glass
English National Opera | Satyagraha, Philip Glass
Full Story
Histoire complète
Our newsletter
Notre newsletter
Archives
Archives