Les élèves de Grec de 4ème en voyage en Grèce !

02/05/2017
Site de South Kensington
Grâce à une proposition faite par notre chef d'établissement, Monsieur Rauch, les élèves du lycée peuvent commencer le grec ancien en 4ème, soit un an plus tôt qu'auparavant.

Les 43 heureux hellénistes de 4ème - 2 classes complètes - qui ont débuté cette option en septembre 2016 ont eu la chance et le plaisir de partir en Grèce avec leur professeur de Grec, Evelyne Coutte, accompagnés de Frédérique Betsen, professeur d'EPS, et de Séverine Le Gall, professeur d'Histoire. Ils ont pu s'émerveiller devant les principaux sites de l'Antiquité : Delphes, Olympie, Mycènes, Epidaure et l'Acropole d'Athènes. Ce voyage a permis de donner un sens à leur découverte de la culture de l'Antiquité grecque.
 

Ce sont les élèves qui en parlent le mieux. Voici un florilège des réponses aux deux questions : "Qu'as-tu aimé dans le voyage en Grèce ? Que n'as-tu pas aimé ?"

"Je n'ai pas aimé les horaires de réveil, qu'on ne puisse pas aller se baigner, quand les asiatiques nous prenaient en photo, que le WIFI marchait à peine, qu'on nous prenne nos téléphones tous les soirs, l'absence absolument choquante de Nutella aux petits-déjeuners, grimper les marches pour monter tout en haut du sanctuaire de Delphes, les salades en entrée, le fait qu'ils mettent de la feta dans tous les plats (je n'aime pas le fromage)..."

"J'ai aimé l'accoustique du théâtre d'Epidaure, la guide Marie et l'architecture, respirer l'air doux et parfumé des millions d'oliviers, les montagnes, visiter les sites, le petit-déjeuner à l'hôtel d'Olympie, le fait qu'on puisse manger de la nourriture grecque, la mer turquoise, l'histoire de la Grèce intéressante, partir dans un autre pays avec mes amis, visiter des musées, m'asseoir avec des gens qui ne mangeaient rien car j'ai pu manger pour 4 personnes, le Cap Sounion car la vue est impressionnante, les arrêts pendant les longs trajets en bus, la baignoire dans ma chambre à Olympie, tous les temples, les profs qui nous surveillaient, quand Iris a chanté le Alleluïa dans le théâtre à Epidaure et qu'on entendait jusqu'au dernier rang sa voix (j'en avais la chair de poule), l'Acropole, les chiens et le chiot à Mycènes, la nourriture grecque car ça change de la cantine de l'école, le nouveau musée de l'Acropole, Delphes perché dans les montagnes, l'histoire derrière chaque pierre, chaque mur et chaque lettre, le site de Mycènes pour son histoire avec la famille des Atrides, le cap Sounion où l'on pouvait bien imaginer la mort du roi Egée, toutes les explications mythologiques de la guide..."
 
Les hellénistes sont revenus enchantés de ce voyage en Grèce et ont su l'apprécier à sa juste valeur.
 
Mme Coutte

Le groupe au Cap Sounion, temple de Poséidon